Pages Menu
Categories Menu

Patrimoine

eglise

L’église Sainte Anne de Spay

Une partie de la Nef, (moitié Ouest) remonterait au IXème siècle. L’autre partie daterait de la fin du XIème siècle début du XIIème siècle. La tour carrée et le clocher sont du XIVème siècle ainsi que l’abside. Le transept fut réalisé au XVIIIème siècle. Les deux chapelles du transept ont été construites en 1856 et 1862. La sacristie date de cette époque. Le chœur de la nef, romans, abritent un trésor et du mobilier classés monuments historiques.

Presbytere

Le Presbytère

Construit au XVIIème siècle, il est l’un des bâtiments les plus importants du bourg. Il se caractérise et se distingue par ses hautes façades et l’élancement de ses ouvertures. Il était autrefois relié à l’église par un corps de bâtiment. Deux cadrans solaires ornent les façades Est et Sud.

les-grands-bizerays

Les grands Bizerays

Un château à l’époque féodale fut construit, puis démoli à la fin du XVIème siècle. Ce château aurait servi de «carrière» après la révolution, pour faire de nouvelles constructions ailleurs. Seule subsiste à ce jour la ferme attenante avec sa large façade Sud, ses grandes ouvertures et sa tour carrée, dominant les prairies. De magnifiques Séquoias l’encadrent.

moulin-spay

 Le Moulin

Les premières traces datent de 1595, après un incendie en 1959, la partie ancienne est reconstruite dans sa configuration actuelle. Un petit bâtiment industriel en béton peint a été construit couvert d’une toiture cintrée. Ses ouvertures sont régulières et très étirées. Dans ce site de qualité, très végétal, peu construit, animé par l’écluse, son impact visuel est critiquable mais il a des qualités architecturales qu’il semble important de ne pas altérer.

ancienne-gare-des-tramways

L’ancienne gare des Tramways

La ligne desservant Spay faisait partie du deuxième réseau des tramways de la Sarthe, ligne Le Mans – Foulletourte, 23,6kms. Elle fonctionnera de 1897 à juin 1945. Il ne reste rien de la gare qui n’était en fait qu’une structure légère permettant d’accueillir les voyageurs. Le tramway vient du Mans par l’actuelle route d’Allonnes, puis continue vers Fillé-sur-Sarthe. La presse de l’époque rapporte qu’en 1907 une fillette est renversée et blessée par les tramways entre Spay et Allonnes. Il semble que l’enfant avait la manie d’arrêter le tramway en se plaçant sur la ligne.


Bordage : XVIII et XIX siècles – Enduit et tuile Les Martrais.

Le Bordage des Martrais est représentatif de la petite maison rurale d’un paysan. Cette habitation est en général composée d’une ou deux pièces. La terre des Martrais est connue dès 1441 par un texte concernant le passage de la Sarthe. Il semble, d’après les cartes, que cette terre ait occupé une assez grande superficie et que son propriétaire ait touché des revenus sur le droit de passage de la rivière.

maison-xviii-et-xix-siecles

Maison XVIII et XIX siècles – Enduit et ardoise. 1, route de Fillé et 6, route d’Arnage.

Cette maison est de plan assez simple. Un couloir central permet d’accéder à deux pièces latérales. Au dessus de la porte d’entrée, une plaque en pierre a du porter une inscription. La partie sud de l’édifice comporte des bâtiments de service, une écurie, un quai de déchargement. Cette construction a probablement servi d’auberge à l’époque où le port fonctionnait encore.

Villa-Beau-chene

Villa Beau-Chêne 1894 – Enduit à la brique 34, route d’Allonnes.

Une inscription en façade indique la date de construction de cette maison. Elle a d’abord été éditée par un herboriste qui y avait jumelé une officine. Ensuite, elle est une pharmacie jusqu’en 1910, date à laquelle elle devient seulement une habitation. Elle appartient toujours à la même famille.

La-Poste

La Poste – Année 1920. Architecte : Levesque – Brique et enduit – 3, route d’Arnage

L’architecte Levesque a trouvé dans les bâtiments administratifs une source de travaux intarissable. Cet édifice simple est l’un des rares témoignages de l’architecture administrative de cette époque sur la commune.

Le patrimoine archéologique

Trois sites archéologiques ont été recensés sur le territoire de Spay :

  • Un habitat fortifié et une enceinte rectilinéaire d’époques indéterminées au lieu-dit « Les grands Bizerays », dans un rayon de 40 mètres,
  • L’église de Spay (vestiges du XIème siècle),
  • Un habitat fortifié d’époque médiévale à moderne au lieu dit « Les grands Martrais »

D’autre part, des indices tendent à pressentir la présence de deux autres sites archéologiques :

  • Des traces de construction en terre cuite d’époque gallo-romaine et un bloc lithique d’époque indéterminée, localisés de façon approximative au lieu dit « La Lande »,
  • Un habitat fortifié d’époque médiévale à moderne au lieu-dit « Les Brosses » dans un rayon de 70 mètres.